Articles marqués ‘interrogation’

Qu’est-ce que le « KI » ?


Le but ultime de tous les arts martiaux, que ce soit le karaté, le judo, l’aïkido ou un autre, se résume à l’aspect spirituel qu’est la manifestation du KI, force intérieure que possède chaque individu.  Il appartient à chacun d’apprendre à la manifester et à la maitriser avec le plus grand respect des autres.

Un grand sage Japonais a dit que sans le KI, les arts martiaux n’existeraient pas.  C’est pourquoi tout cela doit être fait dans le respect d’autrui car nous sommes tous nourris de la même énergie, le KI.

Sur le site du Karaté Kebeckan, vous pouvez lire la très belle citation de Gichin Funakoshi, à ce sujet. Être capable de sentir, d’observer et de prendre conscience de l’énergie, par l’harmonie de deux forces, le yin et le yang, opposées mais complémentaires, à travers une myriade de techniques de frappe, de déplacements, d’esquives et d’harmonisation de techniques de mains (Kumité). C’est ainsi que l’élève découvre le sens des arts martiaux.

Logo-kebeckanRien à prouver, tout à apprendre et à découvrir.  C’est pourquoi la discipline pendant les cours est si importante.  Tout ceci doit se manifester avec une intention juste, car l’intention est plus forte que le geste.

Sur ces mots, l’équipe Kebeckan souhaite une bonne session d’automne à tous les karatékas !

R.R.S.N.P

Qu’est-ce qu’un cours de Karaté, et comment se déroule-t-il ?

C’est une question pertinente qui mérite qu’on s’y attarde.  Voici quelques explications sommaires.

Le cours de karaté débute et se termine toujours par une période de concentration et de méditation (le mokuso) pendant laquelle l’adepte (l’élève) se prépare physiquement et mentalement à percevoir les secrets de l’art martial qu’est le Karaté Kébeckan.  Viennent ensuite les saluts traditionnels, soit le Shomennu-Rei, le salut à la place d’honneur, et le Sensei-Ni-Rei, le salut à l’instructeur.

Mokuso

Une période de conditionnement physique débute ensuite.  Un Warm-Up complet des membres supérieurs aux membres inférieurs durant lequel l’élève réchauffe et étire ses muscles et développe une bonne flexibilité.  Les sangles abdominales sont importantes elles aussi et seront sollicitées, car elles jouent un rôle important pour la puissance dans l’application des techniques de Karaté.

Conditionnement physique

Le cours se poursuit avec la partie Ki-on, ou techniques de base, du Karaté Kébeckan.

Dans les prochains articles, nous expliquerons cette portion du cours plus en détail.  C’est à suivre !

R.R.S.N.P